Jan 19, 2016 in Dématérialisation
De nouvelles recommandations centrées sur le relationnel pour l’administration numérique !

Le programme 2015/2017 concernant le développement de l’administration numérique vient d’être publié. Expérimentation de la réponse électronique, meilleure écoute entre l’Etat et les collectivités… Les recommandations sont multiples pour arriver à l’objectif d’e-administration.

DcANT, un programme destiné à l’administration numérique

Mené par les collectivités et le secrétariat général à la modernisation de l’action publique (SGMAP), ce nouveau programme de développement concerté de l’administration numérique territoriale (DcANT) était très attendu. Validé au mois d’octobre 2015, il formule différentes recommandations destinées à accélérer le processus de dématérialisation et de renforcer la qualité de services fournis.
Parmi les priorités de ce programme apparaît la simplification des échanges entre les administrations ainsi que l’unification de la relation avec l’usager.

Des échanges simplifiés entre l’Etat et les collectivités

« Les échanges entre l’État et les collectivités doivent être simplifiés », explique Céline Faivre adjointe au département Administration numérique en charge du programme DcANT. Afin de faciliter cette collaboration, des bases de données ainsi que des annuaires seront réalisés dans le but de mettre en place un mécanisme mutualisé d’identification des élus et des agents. Cela permettra ainsi aux collectivités d’échanger plus rapidement avec l’Etat et d’accéder aux applications numériques de manière plus sécurisée.

Une e-administration centrée sur l’usager

L’autre axe majeur du programme de l’administration numérique concerne la relation de l’usager avec le service public. « Notre ambition est de lui proposer des services publics numériques fondés sur une stratégie commune » précise Laure de la Bretèche, secrétaire générale pour la modernisation de l’action publique.
Une expérimentation relative à la réponse électronique obligatoire pour les marchés publics sera alors préconisée puis généralisée d’ici 2018 afin de permettre une dématérialisation globale du service public. Cette préconisation a pour objectif de gérer au mieux les données des candidats aux appels d’offres, notamment les offres, les attributions, les devis, les commandes ou encore les factures.

La gestion des données quant à elle reste encore complexe pour certaines collectivités. Le programme développe donc une majorité de recommandations destinées à ce sujet, avec par exemple la publication des actes sous format numérique ou encore un registre de délibérations sous forme électronique.

Ces premières recommandations ont pour objectif de dématérialiser de bout en bout les échanges entre les administrations et l’usager. Le but premier de ce programme ? Un engagement collectif dans l’administration numérique de la part de l’État et des collectivités.

Axess Business Solutions propose des solutions de dématérialisation destinées aux administrations, collectivités et entreprises. Nous accompagnons chaque entité vers une solution de dématérialisation globale répondant à chacune des spécificités métiers. De la capture à l’archivage des documents, nous mettons notre expertise métier à votre disposition afin de vous offrir des services fiables et de bonne qualité.

Découvrir Axess Business Solutions

Tags: