Drupalcamp Rennes 2024 : Retour sur trois jours en mode full Drupal !

Drupalcamp Rennes 2024
juin 2024
L'article vous plait ? Partagez le

Du 28 au 30 mars 2024 a eu lieu l’édition 2024 du Drupalcamp France. Notre équipe était bien évidemment sur place pour honorer son investissement dans la communauté Drupal et surtout apporter sa pierre à l’édifice. Nos experts font le point sur certaines conférences. 

L’éco-conception, un sujet au cœur des réflexions web pour les prochaines années 

  • Des sites écoconçus et accessibles avec DRUPAL pour informer les bretillien.nes- mise en œuvre du RGESN
  • Animée par Marité Levoyer & Anne-Laure Hamonou accompagnées de Benjamin Petit & Laetitia Gaspari - Département Ille-et-Vilaine & Orange Business 
  • Vue par Aliénor FERNANDEZ, Cheffe de projet UX - Axess

Lors du Drupalcamp Rennes, une conférence a présenté le retour d'expérience sur la refonte du site Ille-et-Vilaine.fr. Retour sur cette conférence par notre Cheffe de projet UX chez Axess, Aliénor FERNANDEZ

Cette présentation a regroupé divers intervenants impliqués dans le projet, offrant ainsi une vue d'ensemble des différentes perspectives et responsabilités impliquant les concepteurs et créateurs du site ainsi que les contributeurs qui font ensuite vivre le site. 

Une méthodologie à intégrer dès le début du projet 

Pour qu’un site soit effectivement éco-conçu, il faut intégrer la méthodologie dès le début de projet. Ainsi, les intervenants ont détaillé la méthodologie de gestion de projet en plusieurs phases : préparation, cadrage, formation, définition de la stratégie, pilotage, mesure et communication. Chaque étape comprenait des actions spécifiques pour assurer une intégration réussie de l'éco-conception. 

Les intervenants ont également souligné l'importance de mettre en place des indicateurs pour mesurer l'impact environnemental des sites web. Ils ont noté que plusieurs outils et méthodologies sont déjà disponibles et utilisés avec succès, démontrant qu'une approche structurée d'éco-conception est non seulement possible mais aussi efficace. 

Et côté réglementation, où en est-on ? 

La conférence a également abordé le Référentiel Général d'Éco-Conception de Services Numériques (RGSEN), qui, bien qu'actuellement non obligatoire, sert de guide détaillé pour les bonnes pratiques d'éco-conception. Une comparaison a été faite avec le Référentiel Général d'Accessibilité pour les Administrations (RGAA)

Actuellement, il existe des obligations d'affichage de l'impact environnemental pour les produits, mais les sites web ne sont pas encore catégorisés comme tels. Si cette classification change, l'éco-conception pourrait devenir une exigence légale pour les sites web. D’ici 2025, la législation pourrait rendre ce référentiel obligatoire. 

Axess
Aliénor FERNANDEZ, Cheffe de projet UX

Cette conférence offre un retour d'expérience précieux et des pistes concrètes pour s'engager efficacement dans l'éco-conception numérique. Le point de vue des équipes techniques et des concepteurs met en lumière les défis et les réussites liés à l'intégration de l'éco-conception dans un projet web. La démarche est exigeante, mais le sujet est important. C'est en train de devenir un enjeu majeur dans le monde du numérique.

Replay Webinars
Comment concilier expérience utilisateur et exigence technique, les piliers de la réussite de votre site web ?
Performance, sécurité, qualité, accessibilité, éco-conception… Il n'est pas toujours simple de trouver le bon équilibre entre ces différentes exigences web. Et pourtant, c'est indispensable afin de concilier vos objectifs : RSE, marketing, sécurité...
Accéder à l'offre
Webinar Axess - Comment concilier expérience utilisateur et exigence technique, les piliers de la réussite de votre site web ?

Impacts des biais racistes, expérience utilisateur... retours sur une conférence clivante

  • D’observateur à responsable : enrayer l’impact des biais racistes dans l’expérience utilisateur 
  • Animée par Marcy Charollois - Indépendante 
  • Vue par Delphine LESCHIERA, Cheffe de projet web - Axess

Au cœur de cette conférence, le thème des biais racistes dans l'expérience utilisateur. De nature délicat, souvent clivant et suscitant des réactions variées, le sujet de cette conférence interpelle également sur des sujets d’IA, de conception et expérience utilisateur et d’inclusivité. Retour sur les éléments abordés pendant cette conférence par Delphine LESCHIERA, Cheffe de projet web chez Axess. 

La conception et l’expérience utilisateur parfois source d’exclusion 

Les expériences en ligne ne sont souvent pas pensées pour toutes les minorités. Par exemple, les démarches administratives échouent fréquemment pour des personnes ayant des noms ou prénoms non conventionnels. 

 Cela entraîne une exclusion systématique de certaines populations, rendant leurs interactions avec les services en ligne extrêmement difficiles. 

L'inclusivité, une notion importante à prendre en compte lors des projets web 

La conférence souligne l'importance de créer des expériences numériques inclusives pour éviter l'exclusion de certaines communautés. 

Deux exemples illustratifs donnés sont celui des peuples maoris, dont les tatouages faciaux peuvent poser des problèmes de reconnaissance par les IA ou encore des personnes n’ayant pas de nom de famille dont le remplissage de formulaire peut poser un problème car il s’agit souvent d’une obligation. 

Et côté IA ? 

La conférencière soulève un débat concernant l’IA car pour elle l’IA présente des biais racistes, notamment dans la reconnaissance d'images, où elles peuvent par exemple confondre des personnes noires avec des singes.  

Le débat porte sur les origines de ces biais : sont-ils dus à un mauvais apprentissage de l'IA, aux données biaisées fournies par les formateurs, ou à l'auto-apprentissage de l'IA à partir de contenus racistes disponibles en ligne ? 

Axess
Delphine LESCHIERA, Cheffe de projet web

J’ai trouvé la conférence importante et grave car elle met en lumière des problèmes réels vécus par des personnes exclues des systèmes numériques en raison de leur diversité. 

Je note que bien que certaines parties de la conférence puissent paraître clichées (comme l'exemple des valises Vuitton personnalisées selon les continents), la problématique générale de l'exclusion numérique reste très pertinente. 

En conclusion, cette conférence à la fois essentielle et controversée, traite de sujets peu abordés mais cruciaux pour l'inclusivité numérique. Il est nécessaire de réfléchir à ces questions pour améliorer l'expérience utilisateur pour tous et ce avant, pendant et après les projets.