Optimisation du maillage interne : une technique SEO puissante

Axess - Intégrateur Gold Nextcloud
mai 2024
L'article vous plait ? Partagez le

Technique de SEO par excellence, le maillage interne a beaucoup à donner pour la performance de votre site. Dans cette article nous vous donnons toutes les clés pour bénéficier de la puissance de cette technique.

Qu’est-ce que le maillage interne ? 

Le maillage interne d’un site internet est l’ensemble des liens qui permettent de naviguer d’une page à l’autre, tout en restant à l’intérieur du site en question. Le maillage interne s’oppose au maillage externe qui, lui, correspond à tous les liens de votre site qui pointent vers des sites tiers, et qui permettent donc à l’internaute de naviguer vers d’autres destinations en dehors de votre site. 

Pourquoi optimiser son maillage interne ? 

Le maillage interne a une double fonction. Il sert à la fois à aiguiller la navigation de l’internaute et à faciliter sa compréhension de votre site et de ses contenus. S’il est bien conçu, il va aussi vous aider à améliorer le SEO de votre site et vous faire gagner en visibilité sur les moteurs de recherche. Voyons ensemble quelles sont les étapes clés pour un maillage interne optimisé pour les internautes et pour le SEO.

Donner du « sens » à vos liens internes 

Un lien se compose d’un élément cliquable (souvent un texte, qu’on appelle « ancre du lien ») et d’une url de destination, accessible via le clic. Il est important que ces deux éléments (l’ancre et la page de destination) soient cohérents entre eux. L’ancre du lien étant porteuse de sens, elle est lue aussi bien par les internautes que par les moteurs de recherche. Les deux vont s’attendre à atterrir sur une page dont la thématique correspond au sujet annoncé par l’ancre du lien sur lequel ils ont cliqué.  

Tip SEO 

Votre maillage de liens internes permet également, en plus de faire passer du page rank d’une page à l’autre, de transmettre de la sémantique. Cela dépend bien évidemment des éléments porteurs de sens qui composent le lien. Évitez les liens avec des ancres trop génériques de type « cliquez ici », « en savoir plus » etc. En effet, ces ancres n’apportent aucune information sur la thématique de la page de destination. Privilégiez toujours des ancres « parlantes », idéalement placée sur vos mots clés et expressions prioritaires. Ce sera bénéfique pour les internautes et pour Google ! 

Les liens internes donnent de la puissance à vos pages 

Depuis sa création, le principe de fonctionnement du classement Google a toujours reposé sur la notion de pertinence. Pour mesurer la pertinence d’une page plutôt que d’une autre (et donc pour calculer son classement vis-à-vis des pages concurrentes), Google se base entre autres sur les liens que chaque page reçoit. Plus une page reçoit de liens, plus on estime qu’elle est pertinente sur un sujet donné, et donc plus puissante que les autres. C’est le principe de base du netlinking (acquisition de liens externes), mais cela s’applique aussi au maillage interne. 

La notion de circulation du page rank 

On utilise souvent la notion de « page rank » pour indiquer le niveau de popularité (et donc de pertinence) d’une page aux yeux d’un moteur de recherche. Une page considérée comme plus populaire (donc ayant un page rank plus élevé) aura tendance à mieux se positionner dans les résultats de recherche du moteur. Or, les liens internes se comportent comme des transmetteurs qui permettent la circulation de ce « page rank » d’une page à l’autre de votre site.   

Le lien entre le page rank et la puissance des pages 

La ou les pages du site recevant le plus de liens internes vont cumuler le page rank le plus élevé.  C’est pourquoi, le maillage interne devient un outil d’optimisation SEO puissant lorsqu’il est sculpté selon une stratégie précise, visant à maximiser le page rank des pages de votre site internet les plus stratégiques (offres phares, produits top ventes, pages destinées à la génération de leads…). 

Tous les liens internes ne se valent pas  

Avant d’attaquer la définition de la meilleure stratégie de maillage interne pour votre site, il est essentiel de retenir un dernier point : les liens internes n’ont pas tous le même poids sur une page. Il faut donc distinguer entre deux typologies de liens. 

accompagnement logiciel centre de formation

Liens contextualisés 

Les liens contextualisés figurent dans le contenu primaire de votre page : il s’agit ici de liens qui se trouvent dans le corps de la page, souvent insérés dans un contexte sémantique riche et pertinent. Ce sont les liens les plus puissants. C’est le cas, par exemple, des liens intégrés au texte d’un billet de blog ou d’un article dans les médias. Sur la page catégorie d’une site e-commerce, les liens vers les différentes pages produits font aussi partie du contenu primaire de la page. 

Liens structurels 

Il s’agit des liens « techniques » qui se trouvent souvent dans les menus de navigation, footer, sidebar et autres éléments structurels des pages web. Ces liens, moins contextualisés et souvent moins porteur de sens, sont souvent bien plus nombreux et peuvent jouer un rôle important dans l’organisation du maillage interne. A noter toutefois qu’ils peuvent aussi jouer contre vous, et nécessiter des actions spécifiques afin de ne pas entraver les actions d’optimisation. 

Les clés pour une bonne stratégie d’optimisation du maillage interne 

Icone - Analysez et segmentez vos mots clés objectifs

Analysez et segmentez vos mots clés objectifs 

Quel que soit votre secteur d’activité, un des buts primaires de votre site internet est d’aller gagner en visibilité sur les requêtes utilisateur les plus stratégiques pour générer du trafic et le convertir en business pour votre entreprise. C’est pourquoi, une connaissance fine de la façon dont votre cible s’exprime sur les moteurs de recherche est essentielle pour concevoir votre stratégie SEO et adapter ensuite votre maillage interne à vos mots clés « must ».  

Un bon maillage interne aidera vos pages à se positionner non seulement sur les mots clés les plus génériques (et forcément plus tapés par les internautes), mais aussi sur des mots clés plus spécifiques, moins souvent tapés mais tout aussi stratégiques pour vous, car plus susceptibles de transformer la visite en conversion (les mots clés « longue traîne »). 

Icone - Adaptez la structure de votre site

Adaptez la structure de votre site 

La structure de votre site internet est primordiale pour définir le meilleur maillage interne possible pour votre SEO. L’ensemble de vos liens internes « structurels » vont dépendre de la structure globale du site et de ses catégories. C’est pourquoi, pour optimiser son maillage interne il est important de repenser l’organisation des contenus du site, pour qu’ils correspondent à la façon dont les internautes recherchent les produits et services que vous proposez. Lorsque c’est le cas, vous pourrez aisément faire pointer vos liens structurels vers les pages les plus importantes, qui devraient se retrouver tout en haut de votre arborescence. 

Rappelez-vous que la page d’accueil est celle qui dispose du page rank le plus élevé (ce qui est normal, s’agissant de la page la plus importante de votre site). De ce fait, il convient de faire en sorte que celle-ci soit directement liée aux pages internes les plus stratégiques pour vous, par exemple vos catégories de produits prioritaires si vous êtes un acteur de l’e-commerce. Ces pages gagneront ainsi en puissance et développeront un potentiel de visibilité sur des mots clés à fort volume de recherche. En même temps, elles pourront redistribuer une partie de ce page rank à des sous-pages plus spécifiques, qui vous permettront de cibler des mots clés longue traîne tout aussi importants pour votre business. 

Icone - Créez des liens contextualisés

Créez des liens contextualisés 

Si les liens structurels permettent de construire un squelette solide pour votre maillage interne, il sera nécessaire de venir compléter ce schéma avec des liens contextualisés. Souvent moins nombreux, ces liens insérés directement dans les contenus textuels du site sont les plus efficaces pour transmettre de la puissance sémantique et pousser leurs pages de destination sur des mots clés ultra-ciblés.  

En effet, si d’une part les liens structurels (menus, filtres…) sont plus contraignants en termes de wording, d’autre part les liens contextualisés dans les contenus vous permettent de varier plus aisément vos ancres, de travailler des variantes de vos mots clés cibles, et d’enrichir ainsi les signaux sémantiques envoyés à Google pour une page donnée.  

Pour mettre en place ce type de liens, il est préférable de disposer de blocs de contenus assez riches, pour que le contexte du lien soit optimum. Les dispositifs éditoriaux (blogs, rubriques conseils, guides d’achat…) se prêtent parfaitement au jeu : si votre site n’en comporte pas, c’est le moment de réfléchir à en mettre quelques-uns en place ! 

Icone - Évitez les fuites de page rank vers des pages « parasites »

Évitez les fuites de page rank vers des pages « parasites » 

L’objectif d’une optimisation poussée de votre maillage interne, est de canaliser le page rank du site vers les pages que vous souhaitez positionner en priorité sur les moteurs de recherche. Pourtant, tout site internet comporte aussi des pages qui n’ont pas de potentiel SEO, dont le but n’est pas de se positionner sur des mots clés stratégiques.  

L’exemple le plus classique est celui des pages CGV ou mentions légales, présentes sur tous les sites (ou presque !) et recevant souvent un grand nombre de liens internes. Cela se produit car ces pages « de service » sont souvent accessibles depuis toutes les pages du site, en footer ou au-dessus du menu de navigation principal, elles reçoivent donc beaucoup de liens internes. Ce maillage massif génère une transmission importante de page rank vers ces pages peu utiles d’un point de vue SEO. C’est un véritable gâchis, le but étant d’envoyer ce page rank vers des contenus stratégiques pour générer du business.   

Plusieurs solutions techniques existent pour éviter ces fuites de page rank vers des pages peu intéressantes pour le SEO. Pour que la qualité de votre maillage interne ne soit pas dégradée par ce genre de problème, vous pouvez opter pour l’ajout d’un attribut nofollow sur les liens vers les pages parasites (très simple techniquement), ou bien pour une solution d’obfuscation de ces liens (plus élaborée d’un point de vue technique mais bien plus efficace). 

Utilisez des outils pour évaluer la pertinence de votre maillage interne 

Le maillage interne est une matière vivante qui évolue au fur et à mesure que votre site internet se développe. Néanmoins, au regard de l’impact qu’il peut avoir sur votre SEO, il est essentiel que vous gardiez cette évolution sous contrôle et que vous puissiez intervenir à tout moment pour modeler votre maillage interne de sorte à améliorer la visibilité de vos pages sur vos mots clés stratégiques. Surtout pour les sites à forte volumétrie, le monitoring du maillage interne doit s’appuyer sur des outils de crawl et de datavisualisation puissants.  

Ces outils permettent notamment de visualiser en un coup d’œil l’ensemble de son maillage, les points de fuite de page rank problématiques, les pages nécessitant le plus de puissance et celles, au contraire, trop gourmandes en page rank alors qu’elles ne sont pas les plus stratégiques pour vous.  

Notre parti pris 

Même en se servant des outils adéquats, le monitoring et l’optimisation du maillage interne sont des tâches très techniques, nécessitant le regard d’un expert SEO ayant l’habitude de manipuler des systèmes massifs de liens internes. Si le travail est bien fait, les impacts sur votre SEO peuvent être surprenants. Au contraire, une mauvaise manipulation, une erreur de calcul ou une mise en place technique imparfaite peuvent pénaliser lourdement votre site en termes de visibilité.