Avr 4, 2017 in Axess Groupe
Digitalisation des emplois, où en sont les Directions des Ressources Humaines ?

L’enquête Harris Interactive pour Elia, constate que 71% des cadres jugent les services de Ressources Humaines inaptes pour introduire le digital au sein du service recrutement et de l’entreprise dans sa globalité.

Zoom sur cette enquête

Harris Interactive est un institut de sondage d’opinion et d’études marketing. Spécialement pour Elia, agence de consulting spécialisée dans la digitalisation des entreprises, cet institut a interrogé 802 cadres issus d’entreprises de plus de 1000 salariés en France.
Son but était de faire ressortir la perception qu’ont les cadres vis-à-vis de leur direction des ressources humaines (DRH) d’un point de vue général et sur des situations particulières notamment la digitalisation des emplois au sein des entreprises.

Digitalisation des emplois et DRH

Bien que de manière générale, 56% des cadres ont une image positive des DRH, trois points négatifs ressortent de cette enquête :

L’augmentation de la distance entre les DRH et les cadres,
Seulement 50% des cadres déclarent prendre contact plusieurs fois par an avec leur DRH, contre 11% moins d’une fois par an et 38% encore moins.

Un manque de présence sur la digitalisation des postes de travail,
Les DRH sont surtout reconnus pour des missions de recrutement (73%), d’administration (61%) et de développement/formation (55%) et ne sont pas perçues comme efficaces pour appréhender la digitalisation des emplois et des compétences des salariés. Alors que 80% des cadres interrogés estiment que les outils digitaux ont une part de plus en plus importante dans leur environnement de travail, 67% estiment que les DRH ne les aident pas à s’adapter aux évolutions digitales. 71% ne les jugent pas utiles pour introduire de nouveaux modes de travail dans l’entreprise.

Un impact sur la fidélisation des collaborateurs,
La digitalisation des modes de travail et des compétences rend les salariés de plus en plus demandeurs de mobilité. Constat, 73% pensent changer de poste au sein de la même entreprise d’ici 5 ans et 25% d’ici 1 an.

2 cadres sur 3 ne connaissent pas clairement l’utilité de la fonction des RH dans ce contexte de digitalisation des emplois. Ainsi, l’importance pour les DRH de reprendre les choses en main n’est pas à discuter si elles souhaitent :
– conserver une image positive ;
– se moderniser ;
– accompagner leurs salariés ;
– piloter la digitalisation.

En phase avec la transition numérique, le recrutement est également affecté par le digital. Les services marketing souvent précurseurs en matière de digitalisation des méthodes et de la communication, créé désormais des liens étroits avec la DRH.

Le recrutement de nouveaux talents s’inscrit dorénavant dans des stratégies de communication et marketing digital. Il faut attirer et donner envie aux futurs candidats de rejoindre l’entreprise. Mais attention, ils sont beaucoup plus connectés et suivent les entreprises sur les réseaux sociaux, les blogs et les forums. On peut donc également se demander où en sont les DRH sur le recrutement digital ?

Tags: